L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

La Commune - Pour un parti des travailleurs - membre du courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs ( IVe Internationale)
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


En defense des cheminots argentins pourchassés par la répression

Publié le vendredi 12 septembre 2014

 (La Commune a signé la pétition internationale et participe activement avec le GSI à cette campagne :)

"Lo que no nos van a perdonar es que no nos callemos" 

(ce qu'on ne nous pardonnerait pas, c'est qu'on se taise !)

PETITION


Non à la demande de levée d’immunité syndicale à l’encontre des délégués cheminots de Sarmiento.
Nous, soussignés, nous prononçons contre la levée d’immunité syndicale, les poursuites pénales et toutes les démarches entreprises à l’encontre des délégués du chemin de fer Sarmiento de Buenos Aires en Argentine (dirigés par Rubén « Pollo » Sobrero), de la part du ministre des Transports, Florencio Randazzo.
Sont ainsi persécutés les délégués Mónica Schlottauer, Edgardo Reynoso, Luis Clutet, Rubén Maldonado et, enfin, Julio Capelinsky, travailleur du secteur propreté. Ils sont tous accusés d’être responsables d’un supposé « attentat » de trains. Il est clair qu'il n'y a eu aucun attentat, aucune destruction.
C'est ce que « prouvent » les vidéos diffusés par le gouvernement-même. Ce n’est donc que fausses accusations, dans le double but d'intimider ceux qui luttent et de continuer à criminaliser la protestation sociale.

Nous vous appelons à signer individuellement, mais aussi à faire prendre position vos sections syndicales, CE, US, fédérations, etc. Envoyez vos prises de position par mail à : cheminots-sarmiento@gmx.fr

Vous pouvez également retourner vos pétitions à :

lacommune@lacommune.org ou cgt.archives@culture.gouv.fr

ou APIDO – BPn°66 – 94311 Orly Cedex






HAUT