La Commune
Connexion

Sous la COUPE Joie et colère

Envoyée le mardi 17 juillet 2018
par La commune < noreply@lacommune.org >
 

Si vous n'arrivez pas à lire ce message cliquer ici.


 
 
 
 
Sous la COUPE Joie et colère Sous la COUPE Joie et colère
La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 56 – mardi 17 juillet 2018

Comme il y a vingt ans, la Coupe du monde arrachée par les Bleus a donné lieu à un déferlement dans tout le pays et à Paris, à une marée humaine.  Les avis sont partagés. Hystérie collective ? Liesse d’une « France » moutonnière ? Exutoire ? Le phénomène est plus contradictoire qu’il n’en a l’air. Les Bleus sont considérés comme des héros, pour leur combativité, leur tension vers un seul but : la victoire. Ils sont aussi l’antithèse de ces leaders « opposants » ou « syndicalistes » qui ne cherchent pas à vaincre Macron, qui parlementent ou conversent avec lui. Les jeunes, les salariés qui sont sur les boulevards, en une masse compacte, se rendent comptent qu’ils sont une force, la force de la masse qui se sent unie. Ils n’ont pas un mot pour le chef de l’Etat. Ils sont tout à la fois joyeux et en colère. En première ligne, celles et ceux que l’on appelle « la jeunesse des banlieues ».

LIRE LA SUITE

 
 

Vous recevez cet email car vous nous avez communiqué vos coordonnées.
Pour modifier les informations qui vous concernent ou vous désinscrire de notre newsletter, cliquez ici.