La Commune
Connexion

La Commune n° 101

Envoyée le lundi 07 décembre 2015
par La commune < lacommune@lacommune.org >
 

Si vous n'arrivez pas à lire ce message cliquer ici.


 
 
 
 
La Commune n° 101 La Commune n° 101

Sommaire : • Editorial : Unité nationale et état d'urgence contre les travailleurs • Chronique d'une chute de régime : Vers un front « national » • Appel des 333 • Dossier du mois :...

LIRE LA SUITE
Unité nationale et état d'urgence contre les travailleurs Unité nationale et état d'urgence contre les travailleurs

A quelques jours du premier tour des élections régionales, qui annoncent une nouvelle Bérézina pour le PS et ses satellites, et moins de trois semaines après les attentats sanguinaires qui ont...

LIRE LA SUITE
Dossier du mois : L’état d’Urgence et la Guerre au Moyen orient

Au lendemain des tueries barbares du 13 novembre, toutes les questions sont posées : Qui sont les « kamikazes » tueurs du 13 novembre ? Quel but poursuit l’État d’urgence ? Quelle fin vise la guerre au Moyen et Proche Orient ? Le dossier qui suit est une première contribution à la nécessaire discussion pour agir en défense des travailleurs et des peuples contre les barbares « sauvages » et les barbares « civilisés ».

LIRE LA SUITE
Vers un front « national » ? Vers un front « national » ?

Pourquoi ne pas le dire, d’emblée : les monstrueux attentats du 13 novembre servent comme sur un plateau les funestes desseins du gouvernement et des partis institutionnels. Ils offrent une sorte de dernière chance au régime corrompu et moribond de la Vème République. A la question : A qui profite le crime ? Hollande, Valls, Sarkozy apportent la réponse, dans une Union sacrée au sommet « décomplexée », du FN au Front de gauche PCF et PG, scellée dans le vote de l’Etat d’Urgence.

LIRE LA SUITE
Amendement Ayrault sur la CSG et la prime d’activité : Un tour de passe-passe contre la Sécurité sociale

Le 12 novembre dernier, L'Assemblée nationale a adopté jeudi par 35 voix contre 21 un amendement de l’ancien premier ministre Jean Marc Ayrault un amendement au projet de Loi de finances 2016. Une petite opération chirurgicale indolore en apparence qui consiste à remplacer la prime d’activité 1 perçue par les salariés qui gagnent le moins en une réduction de la CSG sur les salaires jusqu’à 1,34 fois le Smic. Ce qui ne change rien au bas de la feuille de paie. A se demander ce que recèle ce tour de passe-passe.

LIRE LA SUITE
La CFDT, branche "salariés" du MEDEF ?

La CFDT est en phase d’achever son intégration au pouvoir de l’État. Pour ne parler que du quinquennat de Hollande, le syndicat est un des principaux appuis de la politique de Hollande, de Valls et du MEDEF auprès des salariés et a participé à toutes les régressions sociales, toutes les attaques contre les salaires, les retraites, le Code du travail, a couvert toutes les fermetures d’entreprises et tous les plans de licenciements. Son secrétaire général, Laurent Berger, se comporte même en véritable VRP de Hollande-Valls-Macron-Gattaz.

LIRE LA SUITE
Pour être une alternative, construisons du neuf

L’année 2015 se termine et nous franchissons une nouvelle étape. La victoire de Macri va lancer de nouveaux défis pour les forces populaires et de gauche. Devenir une alternative pour des millions d’argentins est la tâche à accomplir.

LIRE LA SUITE
Erdogan, gourdin de l’impérialisme

À la jonction des deux continents, la Turquie n’est pas un État démocratique, au sens où la bourgeoisie libérale l’entend. Erdogan entend y faire régner le talon de fer. Et, sous couleur de nationalisme, il aspire à devenir un des « hommes forts » de l’impérialisme au proche et au Moyen-Orient, un gendarme du monde dans la région, le gourdin d’Obama et de Hollande contre les Kurdes et les masses turques.

LIRE LA SUITE
Quarante ans après l'exécution de Txiki et Otaegi(1), la répression continue

Les États français et espagnols n'ont de cesse de traquer les militants politiques basques, les arrestations se multiplient des deux côtés de la frontière. Les polices travaillent main dans la main dans une traque sans fin. Le procès des 35 militants devant l'Audience Nationale est systématiquement reporté et devrait avoir lieu le 3 décembre 2015 alors qu'il était prévu en avril. Après les arrestations arbitraires des avocats en janvier 2015, chacun est en droit de se demander à quoi rime cette mascarade.

LIRE LA SUITE
Le 6 décembre et après

Le pays traverse une grave crise économique. L'inflation devrait dépasser les 100% en 2015, la monnaie vénézuélienne, le bolivar, ne cesse de s'effondrer, les pénuries se multiplient. Mêmes peu fiable, les sondages prédisent une large défaite de Maduro. Après avoir accepté une mission d’observation, le gouvernement a refusé le Brésilien Jobim, ancien ministre de Lula, comme chef des observateurs. Celui-ci avait réclamé l'accès à un audit du système de vote électronique.

LIRE LA SUITE

 
 

Vous recevez cet email car vous nous avez communiqué vos coordonnées.
Pour modifier les informations qui vous concernent ou vous désinscrire de notre newsletter, cliquez ici.