La Commune
Connexion

Dernières publications

Envoyée le lundi 08 février 2016
par La commune < lacommune@lacommune.org >
 

Si vous n'arrivez pas à lire ce message cliquer ici.


 
 
 
 
Résister, c’est rompre ! Résister, c’est rompre !

Finalement, François Hollande n’aura profité que d’une embellie furtive de sa popularité après les attentats du 13 novembre. L’effet « Union nationale » n’a pas opéré plus d’un...

LIRE LA SUITE
Hollandevalls ou le bonapartisme débile Hollandevalls ou le bonapartisme débile

Pierre Laurent, le chef du parti communiste vient de faire une grande découverte : « Ce n'est plus la gauche qui gouverne ». La tonitruante Christiane Taubira vient de s'exclamer : « La gauche, ce n'est pas un chef bonapartiste ». Comme le notait l'écrivain Raymond Chandler : « le bon sens agit toujours à retardement », surtout quand il a le sens de l'opportunité. Pourtant, la V e république n'a jamais été « la gauche » et le « bonapartisme » est dans ses gènes.

LIRE LA SUITE
Nicolas HÉNIN, Jihad Academy : Nos erreurs face à l’État islamique. Fayard, 2015, 260 p. Nicolas HÉNIN, Jihad Academy : Nos erreurs face à l’État islamique. Fayard, 2015, 260 p.

« Les prisons du régime syrien, comme les camps d’internement de l’armée américaine en Irak, auront finalement constitué pour beaucoup une très bonne "Jihad academy" » . C’est une des affirmations portées par le journaliste Nicolas Hénin, dans cet essai où il dénonce nombre d’idées reçues et de lieux communs déversés à longueur de journaux télévisés ou de discours politiques, tant sur le gouvernement syrien de Bachar El-Assad que sur l’État islamique.

LIRE LA SUITE
Où va Podemos ? Où va Podemos ?

La forte polarisation politique exprimée par les électeurs lors des élections aux Cortès1 croupions a constitué pour le Partido Socialista Obrero Español (PSOE) de Pedro Sánchez une défaite historique que Podemos essaie de mettre à profit. C'est dans ce cadre que Pablo Iglesias, dirigeant de Podemos, propose une alliance avec le PSOE pour la formation d'un gouvernement. Mais de quoi s'agit-il en réalité ? Quel en est le contenu politique, programmatique et institutionnel ?

LIRE LA SUITE
Le PCF face à l'état d'urgence Le PCF face à l'état d'urgence

Au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, Hollande-Valls décrétaient l'état d'urgence. Ce dernier fut prolongé de trois mois avec l'assentiment des parlementaires PCF. Depuis l'adhésion à ce « front national » pro État d'exception, le Parti communiste ne sait plus trop comment sortir de ce bourbier, qui n'est que le reflet d'une décomposition déjà bien entamée.

LIRE LA SUITE
Tiers payant généralisé, dans quel but ? Tiers payant généralisé, dans quel but ?

Le 14 avril 2015, l’assemblée nationale a adopté, en première lecture, le projet de loi de « modernisation de notre système de santé » qui prévoit notamment de généraliser le tiers payant à l’ensemble des patients d’ici le 30 novembre 2017. Le jeudi 21 janvier 2016, cette mesure phare du projet de loi Santé a été partiellement retoquée par le Conseil constitutionnel . Mais qu’en est-il exactement ?

LIRE LA SUITE
Le martyre des peuples syrien et yéménite ! Le martyre des peuples syrien et yéménite !

La chaine des révolutions initiée en 2010 sous le nom de « printemps arabes » a fait l’objet de toutes les tentatives de destructions possibles : coup d’État militaire en Égypte , démantèlement de la Libye comme État , immixtion des benalistes de Nidal Tounes au gouvernement en Tunisie, guerres civiles en Yémen et en Syrie. En Syrie, des puissances comme l’Arabie Saoudite ou le Qatar ou la théocratie iranienne ont chacune monté sur pied des hordes militaires plus ou moins contrôlées qui s’affrontent sans fin.

LIRE LA SUITE
Les marxistes et l'État Les marxistes et l'État

Les derniers événements que nous venons de vivre en disent plus long sur la nature de l’État que bien des exposés. Sous l’effet de la crise du régime et de la tension extrême entre les deux pôles de la société, l’État tend à se réduire à sa plus simple expression : une bande d’hommes armés. Le gouvernement, lui-même, se réduit à son plus simple appareil : conseil d’administration des affaires générales de la bourgeoisie, c’est-à-dire de la classe exploiteuse et, singulièrement, des cercles dirigeants du Capital financier.

LIRE LA SUITE
Le Mouvement pour l’Amnistie et contre la répression …Et la compromission Le Mouvement pour l’Amnistie et contre la répression …Et la compromission

Le mouvement abertzale 1 de gauche est divisé sur la question des prisonniers et exilés politiques. Le nouveau Mouvement pro- Amnistie et contre la Répression conteste la politique menée par la « gauche » abertzale ( coalition Bildu 2 ). La volonté de l'ancien Batasuna 3 d'apparaître comme une organisation fréquentable l'a éloignée de la lutte de classe et des intérêts du peuple basque. Oui, il est temps de reconstruire une organisation lutte de classe dont un des mots d'ordre est l’amnistie.

LIRE LA SUITE

 
 

Vous recevez cet email car vous nous avez communiqué vos coordonnées.
Pour modifier les informations qui vous concernent ou vous désinscrire de notre newsletter, cliquez ici.