La Commune
Connexion

Dernières publications

Envoyée le mardi 18 avril 2017
par La commune < noreply@lacommune.org >
 

Si vous n'arrivez pas à lire ce message cliquer ici.


 
 
 
 
Le fond de l'air Le fond de l'air

À quelques jours du premier tour de « l’élection suprême » (Dupont-Aignan dixit), c’est l’incertitude totale. Les cercles dirigeants du capital sont eux-mêmes désorientés. Toutes leurs...

LIRE LA SUITE
Effondrement en cours Effondrement en cours

Sous les coups de boutoir de la lutte des classes, complètement désarticulé depuis le mouvement du printemps 2016 contre la loi El Khomri, le régime réactionnaire de la Ve République est mourant, en phase terminale, placé sous soins palliatifs. Sa mort est inéluctable. Et avec lui, disparaîtront tous ses séides et fidèles laquais dans les poubelles de l’Histoire. Dès à présent, Tous les partis qui ont présidé aux destinées de la Ve République, ce régime antidémocratique, sont disloqués.

LIRE LA SUITE
La Grève générale en Guyane La Grève générale en Guyane

Depuis plusieurs semaines les habitants de Guyane se mobilisent contre des conditions de vie et de travail d’une terrible précarité. Le peuple guyanais s’inscrit dans la lutte et la grève. Ce mouvement, d’une ampleur exceptionnelle, trouve ses racines dans le dénuement de la population et la disparition programmée des services publics. Les amérindiens, les plus pauvres des plus pauvres, trouvent dans le mouvement un écho à leurs propres revendications. L’unité des travailleurs est seule garante de la victoire de la grève générale, leur lutte est la nôtre.

LIRE LA SUITE
Comment naît le besoin d’un parti des travailleurs Comment naît le besoin d’un parti des travailleurs

« Personne ne nous représente ». Cet ouvrier de Roubaix sollicité par le Point 1 à propos des élections exprime la sensation de millions de salariés. Beaucoup de gens ne supportent plus ces partis et mouvements qui se proclament de leur côté pour mieux les tromper, ils ne supportent plus la démagogie et l’intox électorales sur fond de « lutte des places ». Des syndicalistes pensent que la « contestation sociale » va « glisser » vers «  des objectifs de représentation politique qui lui soient propres » 2 . En filigrane, le besoin d’un nouveau parti ouvrier se fait sentir.

LIRE LA SUITE
Claude Monnier (1929-2017), militant ouvrier internationaliste Claude Monnier (1929-2017), militant ouvrier internationaliste

Claude Monnier, vieux militant trotskyste a mis fin à ses jours le 14 mars, à l’âge de 88 ans. Il est l’un des derniers, sinon le dernier de la cinquantaine de militants qui, en 1958, était de ceux qui avaient refusé la liquidation de la IVe Internationale et de sa section française, le PCI , par Michel Pablo, Ernest Mandel et Pierre Franck. Nous avions avec ce vétéran de la IVe Internationale des contacts fraternels et chaleureux.

LIRE LA SUITE
Le mouvement vers la grève générale Le mouvement vers la grève générale

Les statistiques indiquent une amorce de reprise économique en Argentine mais, dans la rue, la tension sociale s'accentue en raison d’une inflation à 40 % : Des dizaines de milliers d'Argentins ont manifesté, mardi 7 mars, contre le gouvernement. La CGT était présente pour protester contre les licenciements, la vie chère, et pour un changement de politique économique. Impliqués dans le fonctionnement de la table ronde, les dirigeants syndicaux ont voulu éviter la rupture avec le gouvernement ce qui a suscité des incidents en fin de manifestation.

LIRE LA SUITE
Le terrorisme barbare des États Le terrorisme barbare des États

Les peuples sont pris en otage et bombardés, massacrés de toutes parts dans une guerre qui n’est pas la leur. L’objet de la guerre : le partage de ce qu’ils appellent une « région » entre rapaces impérialistes et gendarmes locaux. Comme toujours en pareil cas, les bellicistes invoquent ce « droit des peuples à disposer d’eux-mêmes », qu’ils piétinent du talon de leur botte. « Ils » n’ont que le mot paix à la bouche mais leur « paix » est la paix des cimetières. Notre premier mot est : halte à la guerre, halte à tous les bombardements et massacres.

LIRE LA SUITE
Main basse sur l'information Main basse sur l'information

Laurent Mauduit, co-fondateur de Mediapart, auparavant chef du service économique de Libération et directeur-adjoint du Monde, livre dans ce nouvel essai, paru aux Éditions Don Quichotte en septembre 2016, intitulé Main basse sur l’information, les résultats d’une vaste enquête sur les principaux médias d’information français, presse nationale, régionale, radios et télévisions.

LIRE LA SUITE
Les thèses d’Avril Les thèses d’Avril

Nous avions relaté dans le numéro précédent qu'en février les masses s'étaient vu confisquer le pouvoir par les bourgeois libéraux et les mencheviks (sociaux-démocrates). Le 4 avril 1917, Lénine, rentré depuis deux semaines d'exil forcé, publiait les « thèses d’avril », une série de mesures à prendre face à la dérive dangereusement opportuniste amorcée par la direction du parti bolchevik dans le contexte du développement de la Révolution commencée en février.

LIRE LA SUITE
La révolution trahie (1929-1933) La révolution trahie (1929-1933)

« Si Staline avait pu prévoir où le mènerait la lutte contre le « trotskysme », il se fût sans doute arrêté en chemin(…) Les prédictions de ses adversaires qui lui annonçaient qu’il deviendrait l’homme de Thermidor, le fossoyeur du Parti et de la Révolution lui paraissaient des jeux d’imagination » 1 . Ainsi s’exprimait Trotsky, dix ans après la défaite de l’Opposition en URSS, au moment où la terreur stalinienne faisait rage. Après cette défaite, les apparatchiks croyaient venu le temps de la stabilisation. La situation intérieure les rappela vite à l’ordre.

LIRE LA SUITE

 
 

Vous recevez cet email car vous nous avez communiqué vos coordonnées.
Pour modifier les informations qui vous concernent ou vous désinscrire de notre newsletter, cliquez ici.