La Commune
Connexion

Dernières publications

Envoyée le jeudi 17 novembre 2016
par La commune < noreply@lacommune.org >
 

Si vous n'arrivez pas à lire ce message cliquer ici.


 
 
 
 
Qui nous représente ? Qui nous représente ?

Nous sommes, en ce moment même, saturés d’informations et de prévisions sur les prochaines présidentielles. Nous serions tentés de dire : « n’en parlons pas ! ». La vraie actualité est...

LIRE LA SUITE
Mythomanie, déchirements et calculs Mythomanie, déchirements et calculs

« Quand la mythomanie s’érige en système politique, ça devient grave » 1 avait noté un jour Simone de Beauvoir. Cette mythomanie est l’un des effets de la crise politique qui « fracture » le gouvernement, l’appareil policier et tous les partis liés au régime. Ainsi, les medias institutionnelles travestissent tous les événements (et en escamotent un certain nombre), se voilant eux-mêmes la face ; tout en se livrant, de concert avec les « politiques », à tous les calculs politiques.

LIRE LA SUITE
Pedro Carrasquedo (1951-2015) : un dirigeant ouvrier authentique Pedro Carrasquedo (1951-2015) : un dirigeant ouvrier authentique

Il y a un an – dans la nuit du 26 au 27 octobre 2015 – Pedro nous quittait, après avoir combattu jusqu’à son dernier souffle. Le samedi 25 au matin, il se préoccupait de la finition de notre journal, de donner corps à l’équipe d’animation de La Commune. Pedro était un dirigeant ouvrier comme il y en a peu, à l’internationalisme chevillé au corps, aimant transmettre ses connaissances simplement et doué d’une empathie communicative. Nous lui devons notre existence comme organisation, à laquelle il a légué l’armement théorique et pratique qui nous permet d’agir.

LIRE LA SUITE
Ce qu’est le salaire différé Ce qu’est le salaire différé

Nous clôturons notre cycle d’articles sur les origines et les fondements par une explication sur le salaire différé, qui est le fondement même de la Sécurité sociale, mais également de l’assurance-chômage et des allocations familiales. Comme chacun sait, le rôle des « politiques » institutionnels, des représentants patronaux et des économistes, étant de rendre confus ce qui est clair, nous entendons bien plus souvent parler, à ce propos, de « charges » des entreprises et de « prélèvements obligatoires » sur les salaires. D’où l’explication qui suit.

LIRE LA SUITE
Être femme travailleuse dans l'Éducation nationale Être femme travailleuse dans l'Éducation nationale

L’État français et plus particulièrement l’Éducation nationale, continuent à être parmi les principaux pourvoyeurs de travail précaire. Il recourt à des contrats publics (contractuels, vacataires, AED (Assistant d'Education), AESH (Aide aux Enfants en Situation de Handicap) et à des contrats de droit privés EVS (Emploi Vie Scolaire CUI/CAE 1 ). Il profite du travail des femmes de plus de quarante ans, des femmes seules et à charge d'enfants, qui sont au chômage de longue durée, ainsi qu'à des personnes de tous profils confondus, sur-diplômées, diplômées et sans diplômes.

LIRE LA SUITE
Crise de la Monarchie espagnole : La brèche Crise de la Monarchie espagnole : La brèche

La crise politique de l'État espagnol monte d'un cran avec l'investiture du président sortant, Mariano Rajoy, grâce à l'abstention de soixante-huit députés du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) qui vient d'exploser et dont le secrétaire général Pedro Sánchez a démissionné. Une commission administrative dirigera le PSOE jusqu'à la tenue d'un congrès extraordinaire de reconstruction. Pour la première fois de son histoire, la monarchie héritée du franquisme est gouvernée sans majorité absolue.

LIRE LA SUITE
L’enfer des prisons israéliennes L’enfer des prisons israéliennes

De nombreux palestiniens ont été jetés dans les geôles israéliennes, y subissant humiliations et tortures. L’État sioniste renforce année après année une répression innommable, quotidienne et permanente contre des femmes, des enfants et les hommes et contre tout un peuple. Des dirigeants révolutionnaires croupissent ad vitam æternam dans les prisons d’Israël. Cet État assassin est fort du soutien sans faille que lui apporte le gouvernement français.

LIRE LA SUITE
Après la prétendue victoire de Trump : Où en sont les États-Unis ? Après la prétendue victoire de Trump : Où en sont les États-Unis ?

La prétendue victoire de l’aventurier cousu d’or Donald Trump donne cours à toutes sortes de spéculations et d’interprétations. Elle ouvrirait la possibilité d’une victoire de Mme Le Pen en France. La base électorale de Trump serait ouvrière et populaire. Ce résultat serait un « Brexit mondial » et sonnerait le retour de l’isolationnisme. Les USA s’apprêteraient à soumettre les peuples du monde entier. Et ainsi de suite. En évitant de partir des faits.

LIRE LA SUITE
L'impérialisme et El Assad contre le peuple syrien L'impérialisme et El Assad contre le peuple syrien

Massacre de civils, maisons, écoles et hôpitaux bombardés, le peuple syrien n'en finit pas d’agoniser, que ce soit sous les bombes russes, les missiles américains, sous les barils de chlore lancé par Bachar Al-Assad ou décapités et massacrés par des groupes islamistes. Ceux qui ne sont pas encore morts, fuient : entre 2011 et la fin de 2015 , 4,6 millions de personnes ont fui leur pays pour ne pas y crever. Ils sont alors parqués en Turquie au Liban et en Jordanie et aujourd'hui bloqués aux frontières. Premier aperçu du calvaire du peuple syrien.

LIRE LA SUITE
La direction de la CGT concède une trêve à Macri ? Sans nous ! La direction de la CGT concède une trêve à Macri ? Sans nous !

L ’appareil de la CGT, béni par l’Église, a trahi les travailleurs et le peuple pour 2 pesos. Il ne faut pas laisser de trêve à Macri. Soutenons les luttes, exigeons la grève générale et un plan de lutte.

LIRE LA SUITE
Le combat de Lénine contre la bureaucratie montante Le combat de Lénine contre la bureaucratie montante

Nous avons évoqué, dans le dernier exposé, quelques manifestations saillantes du stalinisme dans le monde et en France. Bien évidemment, le stalinisme n’est pas apparu une bonne fois pour toute, comme un produit fini et élaboré. Il a commencé à s’affirmer lorsque, en 1923, la situation mondiale s’est « calmée » et lorsqu’a pris fin en URSS une guerre civile qui aura provoqué dix millions de morts, dans un pays auparavant saigné par la guerre mondiale. Premier éclairage.

LIRE LA SUITE

 
 

Vous recevez cet email car vous nous avez communiqué vos coordonnées.
Pour modifier les informations qui vous concernent ou vous désinscrire de notre newsletter, cliquez ici.